Nos services

Vous n’aurez pas le temps, le jour de l’épreuve, de rédiger l’intégralité de votre commentaire composé au brouillon. L’intérêt du plan détaillé, tel que nous l’avons étudié dans le chapitre précédent, est de vous permettre de rédiger directement au propre le corps de votre devoir, c’est-à-dire les 2 ou 3 grandes parties qui constituent le développement. C’est pour cette raison que le plan détaillé doit être aussi précis et complet que possible, afin de vous éviter tout retour sur le texte pendant que vous composez le développement. Ainsi, vous pourrez vous concentrer exclusivement sur votre activité de rédaction et soigner votre expression écrite.

Par contre, vous rédigerez au brouillon l’introduction et la conclusion, qui doivent être particulièrement soignées. Ce sont des « moments » stratégiques de votre devoir : dans l’introduction, vous donnez au correcteur un premier aperçu de vos compétences d’analyse textuelle et de rédaction ; vous avez tout intérêt à ce que cette première impression soit bonne – tout comme la dernière, laissée par votre conclusion. Soignez par conséquent votre conclusion. Trop de candidats ont le tort de la bâcler, par manque de temps… et d’idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *